Cannabidiol à usage médical : le vrai et le faux

Du cannabidiol thérapeutique

L’utilisation du cannabidiol ou CBD s’est répandue dans plusieurs domaines, que ce soit à des fins thérapeutiques ou pour améliorer les performances des sportifs. Quelles sont les idées reçues à son sujet ? Nous démêlons le vrai du faux.

Sujet a lire : Cannabidiol : quelle est la réglementation en France ?

Le CBD est une drogue : faux

S’il est vrai que le CBD ou cannabidiol est une molécule extraite du chanvre, plus connu sous le nom de cannabis, ses propriétés diffèrent de celles des drogues. En effet, la sensation de planer et l’addiction dues au cannabis proviennent d’une autre molécule, qui est le THC. De son côté, le CBD n’entraîne aucun effet secondaire, qu’il s’agisse de dépendance ou autre.

Il faut savoir que son action sur le cerveau est plutôt positive. En fonction de la variété choisie, elle peut avoir des propriétés stimulantes ou apaisantes. Comme la plupart des substances végétales, certaines personnes peuvent toutefois développer une intolérance, d’où l’intérêt de commencer la consommation à faible dose.

Lire également : Quelle est la biodisponibilité du CBD selon les modes d’administration ?

Le CBD peut substituer les traitements médicaux : faux

Si le CBD apaise certains symptômes, il ne remplace aucunement un traitement médical. L’utilisation du cannabis thérapeutique est cependant d’actualité pendant les traitements anticancéreux. Cela provient du fait que le chanvre et ses molécules soutiennent le système immunitaire et sont des antioxydants naturels.

Pour rappel, les antioxydants sont efficaces contre la multiplication des radicaux libres, dont la propagation dans l’organisme est en cause dans le développement du cancer. Le CBD a aussi des propriétés préventives et agit principalement au niveau du cerveau. Il est donc un allié contre les maladies dégénératives. En fonction du mode de consommation souhaité, optez pour des fleurs, de l’huile ou des produits dérivés de CBD.

Le CBD lutte contre le stress et l’anxiété : vrai

Les propriétés du CBD dépendent de la variété et du mode de culture. Les variétés à dominance Sativa sont les plus utilisées à des fins thérapeutiques. Les recherches ont démontré des actions du cannabidiol sur les récepteurs de sérotonine. Ces derniers contribuent à la lutte contre le stress, l’anxiété, les sautes d’humeur, etc.

Le CBD a ainsi des effets identiques à ceux des anxiolytiques et des antidépresseurs. Ces bienfaits sont décuplés par son action apaisante, qui améliore la qualité du sommeil. À noter que de nombreux articles suggèrent que le repos entre dans le traitement de l’anxiété et du stress chronique.

L’utilisation du CBD thérapeutique suit des réglementations : vrai

Pour information, sachez que la France est l’un des principaux producteurs de chanvre. Il peut être cultivé indoor ou outdoor. La méthode indoor permet de contrôler la culture et ainsi de se conformer aux réglementations.

En France, le chanvre à usage thérapeutique doit avoir une teneur en CBD inférieure à 10 % et une teneur en THC inférieure à 0,2 %. Par ailleurs, la combustion du CBD est interdite, ce qui signifie qu’il ne peut être fumé. Elle est plutôt consommée sous forme d’infusion ou utilisée en vaporisation.

Le CBD provoque une sensation de fatigue : vrai et faux

Comme mentionné précédemment, le CBD peut avoir des propriétés apaisantes, mais il s’agit surtout d’un stimulant naturel. S’il favorise le sommeil, il est aussi recommandé pour les sportifs souhaitant améliorer leurs performances physiques, sans pour autant être considéré comme un produit dopant. Comme la plupart des cannabinoïdes, il est reconnu pour ses effets anti-inflammatoires et antidouleur. Ce produit est donc utilisé pour soulager les muscles après un effort intense. Le CBD accélère également le processus de récupération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *